Renoir, un film sur la peinture, la guerre, l’amour et la mort

Aujourd’hui, j’ai eu envie de vous parler cinéma, et de vous présenter (si vous ne le connaissez pas encore), un film réalisé par Gilles Bourdos qui m’a beaucoup plu, Renoir. Le film est sorti en 2012, et retrace une courte période de la vie du peintre Pierre-Auguste Renoir, au cours de la Première Guerre mondiale.

Mais rassurez-vous, ce n’est pas un film triste ! Il est considéré comme un drame car il s’inscrit dans un contexte assez triste et douloureux (la guerre, la mort, la maladie, la vieillesse, vous saisissez ?), mais raconte en fait l’histoire d’Andrée Heuschling, jeune fille « libérée », qui devient un des modèles préférés de Renoir et prend part à la vie du peintre et de son entourage. Elle découvre un monde de beauté et d’art qui recèle aussi une part de souffrance et de sacrifice, et fait la connaissance de Claude Renoir, le plus jeune fils du peintre, et surtout de Jean Renoir, le fils cadet, qui revient de la guerre.

Et… je ne vais pas tout vous raconter, n’est-ce pas ? Il s’agit d’une histoire vraie, même si je ne qualifierais pas ce film de biopic, et si vous connaissez la vie du peintre impressionniste ou de Jean Renoir en tant que cinéaste, vous devinez peut-être un peu la suite !

Andrée Heuschling interprétée par Christa Théret dans le film Renoir

J’ai particulièrement apprécié le casting : Michel Bouquet joue le rôle du peintre, Christa Théret s’est reconnue dans Andrée Heuschling, et le personnage de Jean Renoir est interprété par Vincent Rottiers. Les acteurs sont tous très bons, et, même si je ne connais pas suffisamment l’œuvre de Renoir pour l’affirmer avec certitude, je n’ai pas relevé de clichés ni d’énormités.

Mais ce qui m’a le plus plu, c’est bien évidemment la beauté des plans, les décors, et l’éclairage que je trouve sublimes. Pascaline Chavanne, la costumière en chef, a reçu le César des Meilleurs Costumes lors de la 39° édition des Césars, ce qui vous donne une idée du beau travail qui a été accompli. L’histoire se déroule sur la Côte d’Azur (le tournage a eu lieu dans le Var), et la végétation, la lumière, le vent et la mer sont autant d’éléments qui rendent certaines séquences magiques… Rien que d’en parler je suis émue, c’est vous dire si je reste sous le charme de ce film !

Renoir atelier

Je tiens tout de même à préciser à tous ceux qui voudraient voir le film pour connaître mieux la vie de Pierre-Auguste Renoir que ce n’est pas la vocation du film de Gilles Bourdos. On « voit » le peintre au travail, il y a de nombreuses scènes où Andrée Heuschling et d’autres modèles posent, mais il ne s’agit pas du thème principal de l’œuvre, qui parle d’humains, de sentiments, de vie, et non pas essentiellement de technique et de peinture. C’est une erreur qui a été commise par de nombreuses personnes, qui ont du coup été surprises par le film, donc sachez que ce film parle de Renoir, mais pas que !

Michel Bouquet dans le rôle de Pierre-Auguste Renoir

En bref, ce film m’a conquise de par son univers, le choix des acteurs qui m’ont réellement touchée, la beauté des plans, la psychologie des personnages et le rapport visible à l’écran entre peinture et cinéma ! Sans compter que j’apprécie particulièrement Christa Théret, qui, à mes yeux, est très vraie dans ce rôle, impertinente et douce à la fois.

Si vous l’avez vu ou si vous le regardez après avoir lu cet article, dites-moi ce que vous pensez de ce film, c’est toujours un plaisir de parler cinéma !

En attendant le prochain article, je vous embrasse,

Juliette

Crédits photos : toutes les photos sont extraites du film Renoir et/ou du site allocine.fr, et la photo de Une est une des affiches officielles du film.

Publicités