Petit blabla de rentrée et conseils en vrac

Bonjour à tous ! J’espère que votre rentrée s’est bien passée, que ce soit au collège, au lycée, à la fac, ou dans le monde du travail ! :)
L’article spécial rentrée ayant été posté un peu à l’arrache (mais rassurez-vous, ça y est, j’ai rattrapé mon retard), j’ai pensé vous faire une liste des petits trucs qui m’aident à m’organiser ou à gagner du temps et à survivre au lycée. Si vous n’êtes pas ou plus au lycée, peut-être que cet article vous sera quand même utile, ou peut-être pas, désolée !

~

Si vous venez de rentrer en seconde, ça doit vous faire un super changement, probablement positif, après le collège où on étouffe souvent ! Vous avez dû rentrer hier, découvrir un peu le lycée, la nouvelle classe, des nouveaux profs, un nouveau cadre parfois… Bref. Plein de trucs nouveaux, ce qui m’avait vachement plu en seconde.

Une fois que vous aurez commencé à prendre vos habitudes, vous allez voir (selon les lycées et les options) vos agendas se remplir petit à petit. Certains d’entre vous me contrediront peut-être, mais de la troisième à la seconde, je ne trouve pas qu’il y ait un changement énorme au niveau de la charge de travail. Ce qui change, c’est le type de devoir, l’organisation, et la manière dont on s’adresse à vous, en tous cas dans mon cas. Par exemple, vous aurez des exposés, un peu plus d’exercices à faire, des révisions plus conséquentes, et surtout des profs qui, souvent, n’arrêtent pas leur cours pour vous attendre. Selon les matières, vous pouvez assister à un cours magistral et gratter cinq feuilles de prise de notes en une heure (véridique, c’était mon premier cours d’histoire), ou avoir des profs d’espagnol qui vous font revoir le verbe gustar et le présent de l’indicatif.

Vous ne ferez pas changer les profs, en seconde le mot d’ordre c’est s’adapter. Donc, si vous avez envie de vous en sortir (si vous préférez profiter de vos heures de libre, vous éclater avec vos potes et avoir la moyenne parce que vous êtes balèzes, ça vous regarde), voici quelques petits conseils :

1) Tenir à jour ses cahiers ou son trieur : si vous avez des feuilles volantes partout ou que votre trieur pèse un âne mort, ça va être galère d’arriver à bosser dans de bonnes conditions sans rien oublier.

2) Être attentif : c’est élémentaire d’écouter ce que dit le prof’, surtout dans des matières où vous n’êtes pas forcément à l’aise. Et si vous n’écoutez pas au moment où on programme un contrôle ou une composition à rendre, c’est pas idéal pour arriver à trier la charge de travail. Après, si vous papotez avec vos amis deux minutes par cours, vous n’allez pas louper votre scolarité pour autant, soyons clairs : c’est normal de décrocher, on est des humains pas des robots.

3) Ce qui nous amène au troisième point : pour les filles (et les garçons aussi) un peu obsessionnelles comme moi , lâchez un peu la pression. Allez vous balader de temps en temps, n’utilisez pas toutes vos heures de temps libre pour bosser, vous allez exploser ou vous rendre malade, croyez-moi. Sachez répartir votre temps entre boulot et plaisirs, même si ce n’est pas toujours évident !

4) Demandez de l’aide : quand vous ne comprenez pas quelque chose, dites-le au prof’ ou à quelqu’un qui peut vous expliquer. On ne va pas vous lapider en place publique parce que vous avez des difficultés en anglais, en grammaire ou en maths, ou alors vous êtes vraiment entourés d’idiots. C’est une chose avec laquelle on a beaucoup de mal, mais le prof’ est là pour repréciser son cours quand il n’est pas compris. Dans la mesure où vous ne le harcelez pas, c’est son boulot et c’est normal.

5) Prenez de l’avance : c’est mon gros point faible, et je sais qu’on a tous du mal avec ça, mais passé un certain stade, ça devient nécessaire.

6) Ayez une bonne hygiène de vie : faites-vous plaisir et reposez-vous, faites du sport, des choses qui vous plaisent, prenez du temps pour vous évader, pour dormir, pour voir vos amis, votre famille… On a une vie les cocos.

Voilà pour les conseils d’entrée en seconde, il y en a sûrement d’autres, mais pour l’instant je vois surtout ça !

~

Pour ceux qui rentrent en première, déjà, bon courage ! Plus sérieusement, la première, c’est quand même un cap à passer, au niveau des notes et de l’organisation. Je connais mieux la filière littéraire que les autres, donc c’est surtout de l’organisation en L que je peux vous parler, mais si vous êtes en S, surtout avancez-vous et demandez de l’aide quand vous ne comprenez pas des choses !

Ce qui a changé pour moi en première L, c’est d’abord le niveau de réflexion. Dès les premières semaines, les analyses, les discussions en cours ont été beaucoup plus pointues que quand j’étais en seconde générale. Vous verrez vite que toutes les matières sont reliées, il vaut mieux éviter les impasses, et tout sert à tout. Par exemple, si vous étudiez la Seconde Guerre mondiale en histoire, on vous parlera des changements géopolitiques depuis 1945 en géo, des auteurs engagés en français, de la position de l’Espagne dans ces années-là à travers la littérature en littérature espagnole, …

En L, il faut savoir que vous aurez beaucoup d’exposés à faire. Le travail de recherche est énorme, et tout ce que dit le prof’ compte. Si on vous parle de tel film, tel article ou tel livre, c’est que consulter ces documents peut vous apporter quelque chose. Et en général, se documenter en dehors du lycée vous rapproche des connaissances et vous aide à mieux les intégrer, donc même si ça empiète sur votre temps libre, c’est nécessaire à votre épanouissement en L. Pour vous souvenir des éléments culturels en lien avec le cours, vous pouvez utiliser des couleurs et noter les références dans la marge, ou dans un carnet spécial, par exemple. En L, on a quand même moins de travail à la maison que les S, mais il faut garder à l’esprit que ce temps libre a pour but de vous offrir l’occasion de vous documenter, de vous cultiver pour que votre oral du bac, vos copies, et votre réflexion personnelle de manière générale soient plus objectifs, pertinents et complets. Si vous avez malgré tout peu de temps pour vous, vous pouvez aller sur des sites tels que litteratureaudio.com afin d’écouter le livre en courant ou en cuisinant, lire des magazines qui expliquent certaines notions et vous aident à acquérir de la culture (la revue Positif, des dossiers sur un thème en particulier ou des magazines de philo), ou écouter des conférences sur YouTube. J’aime beaucoup celles qu’offre TedX, des conférences aux thèmes très variés, très accessibles et qui durent moins de 20 minutes.

~

Surtout, quel que soit votre niveau d’études, apprenez à vous connaître. Il n’y a que vous qui sachiez le mieux comment apprendre, ce dont vous êtes capable et quand vous risquez de perdre pied. Ecoutez-vous et adaptez-vous à vous-même, aussi ! Si vous n’arrivez pas à apprendre le matin, avancez sur autre chose et travaillez le samedi après-midi ; si vous avez une mémoire visuelle, utilisez des cartes mentales ; si vous êtes mal organisés, faites des plannings, … Ne faites rien en force, apprendre la veille au soir cinq chapitres ou disséquer une grenouille alors qu’on tombe dans les pommes dès qu’on voit du sang, c’est une mauvaise idée.

Allez-y cool, adaptez votre rythme à ce qu’on vous demande et à votre santé ou à votre moral, au fur et à mesure. Gardez à l’esprit vos résolutions, que vous pouvez afficher près de votre bureau (« préparer mes vêtements le soir » et « aider les parents à cuisiner » comptent aussi !). Une année s’envisage dans sa globalité, et si vous mettez au point une organisation, gardez en tête qu’il y a le lycée, mais il y a aussi tout ce qui va autour : une famille, des animaux, des amis, un blog, des passions, … Travaillez au fur et à mesure, demandez de l’aide à différentes personnes si ça ne va plus, faites-vous plaisir, valorisez-vous et tout ira bien !

J’espère que ce loooong article de blabla pas très organisé aidera au moins quelqu’un ! Surtout, si vous avez besoin d’un conseil, n’hésitez pas ;) Passez une bonne année, et prenez soin de vous ! :)

Publicités