Quelques nouvelles d’une blogueuse irrégulière

Au départ, je pensais publier une revue de produits de la marque Caudalie mais… ça fait trop longtemps que je délaisse le blog. Une reprise sur les chapeaux de roues, un manque d’organisation en vacances, et ce week-end un super stage de danse ont fait que oui, ça fait à présent 14 jours que je n’ai rien posté. Et j’aimerais vous parler de ces difficultés à tenir un rythme justement, parce que je pense que c’est important.

Il y a peu de personnes qui suivent le blog, et je trouve ça parfaitement normal, étant donnée son ancienneté. Ces temps-ci, je constate que le nombre de vues augmente, que j’ai plus de commentaires, plus d’échanges avec d’autres blogueuses, et c’est franchement enrichissant. Savoir qu’il y a des gens que mes articles intéressent, qui ont des conseils à me donner, qui ont envie de faire des projets avec moi… Ça met du baume au cœur ♥

Paradoxalement, ces encouragements n’ont pas conduit à une meilleure organisation de ma part, et parfois, je l’avoue, c’est parce que je n’ai pas envie de publier, ou plutôt que je ne trouve pas quoi publier. Comprenez-moi bien : je brûle de vous parler de plein de choses, mais je m’interroge sur l’accueil qui me sera réservé.

Dolly Jessy, Un Sapin Dans Mon Plac’Art, Aurélie’s life et d’autres m’ont bien aidée dans ce questionnement, et j’en suis arrivée à la conclusion qu’un blog qui est régi par des règles, c’est un blog mort. Si on enferme un espace de liberté dans des règles et des habitudes, on ne peut plus considérer ce blog comme une zone libre. En me proclamant blogueuse beauté, j’ai peur de ne plus pouvoir publier autre chose. Donc je dois avoir un statut de blogueuse sans étiquette, pour que ma ligne éditoriale soit libre, pour que mon blog et celui de tous les autres blogueurs soit comme chaque être : unique.

Il n’y a donc qu’en publiant uniquement ce qui me plaît et qui me correspond que je pourrai être vraie et régulière dans mes publications. Et soyons clairs, je sais que j’ai été la seule à me mettre la pression, parce qu’il n’y a pas 100 abonnés qui me harcèlent pour lire un nouvel article. J’ai voulu répondre à des codes, des attentes, pour être acceptée, et j’en ai parfois perdu mon identité (très peu je vous rassure, c’est en fait les articles non-publiés qui auraient pu conduire à cela).

J’ai compris qu’il n’y a qu’en faisant des choses que j’aime sincèrement et à ma manière que je serai vraie et donc agréable à lire. Un beau design, des produits peu connus, des articles types, tout ça ne sert à rien si l’on ne sent pas l’étincelle qui brille derrière. Une danseuse qui maîtrise son art mais qui ne vit pas sa danse est moins douée à mon sens, et communique moins de choses à son public, qu’une danseuse peu expérimentée qui vit et ressent ce qu’elle exprime.

Alors oui, je serai peut-être irrégulière quelque temps encore, maladroite, peu intéressante ou bizarre pour certains d’entre vous, mais à présent je ferai ce qui me plaît vraiment, sans me poser 40 000 questions. Et qui sait, si je m’éclate, peut-être que ce blog deviendra vivant ?

J’attends vos remarques, vos avis, vos remises en questions s’il y en a avec impatience !

Et je vous aime ♥

 

Source image : Gaurav Bairoliya, Pinterest

Publicités