Tout sur mes cheveux

Concernant mes cheveux, j’ai Raiponce à tout (ahahah, on applaudit Juliette s’il-vous-plait. Remarquez, ne vous plaignez pas, ça a failli être le titre de cet article) ! Plus sérieusement, mes cheveux c’est la partie de mon corps à laquelle j’attache le plus d’importance, qui définit presque mon identité physique. Et c’est aussi la source de beaucoup de compliments et de questions, donc je me suis dit que ça pourrait être pas mal de partager avec vous quelques astuces, quel que soit votre âge ou votre sexe !

Tout sur mes cheveux

Tout d’abord, vous pouvez voir que j’ai les cheveux très longs et volumineux. Disons qu’ils sont très fins mais que j’en ai beaucoup (merci Papa !), ce qui donne cette impression de masse. Depuis mes 7 ans, date à laquelle j’ai commencé la danse, j’ai toujours eu les cheveux longs à très longs, alors qu’avant j’arborais une coupe à la garçonne ^^
Ma couleur est naturelle, j’étais extrêmement blonde durant mon enfance et petit à petit j’ai commencé à foncer pour arriver à cette couleur, qui ne bouge plus (espérons que ça dure !). Il m’est arrivé de faire des hennés blonds qui ont viré blond vénitien/roux, mais ces temps-ci j’ai un peu la flemme.
Autre question : non, je ne me lisse pas les cheveux, ils sont hermétiques à toute tentative d’ondulation, je n’y peux rien ^^

Voilà pour la nature de mes cheveux, passons maintenant au plus important, les soins.

Soins

Je me lave les cheveux deux fois par semaine, le mercredi et le dimanche, tout simplement parce que ce sont des jours où j’ai le temps. Parce que mine de rien, ce petit bazar est long à astiquer et à sécher, quand je mets la tête sous la douche je sais que je ne vais rien faire d’autre pendant une heure, tellement ils sont volumineux et donc longs à sécher/démêler. Du coup, le reste du temps j’utilise du shampooing sec (spéciale dédicace pour mon ami Clément qui a eu un gros bug le jour où je lui en ai parlé :p). Celui-ci est de la marque Klorane, une société que j’exècre au plus haut point ; mais fait son travail et n’est pas sous-forme d’aérosol, donc plus écolo et économique, il faut juste attraper le coup de main.

Lorsque ma tignasse est un peu sèche, j’applique une huile sèche de la marque la Cosmétologie Climatique dont je vous ai déjà parlé, mais j’évite de manière générale d’arborer une crinière de lionne toute desséchée et fourchue ! J’ai pris le parti de couper mes pointes aux changements de saison : la dernière fois c’était l’automne, cette fois-ci le printemps, et je couperai peut-être de nouveau en juin, qui sait ? Je trouve que c’est un bon rythme, qui permet d’épargner les cheveux face au froid, au vent, au soleil, …

En ce moment j’utilise le shampooing cheveux blonds de la marque Logona, que j’aime beaucoup, puisque mon shampooing Cosmo Naturel dont je vous parlais dans mon… troisième article (!!) est fini. Je vous reparlerai bientôt de tout ça, donc je ne m’étends pas (déjà que mes articles sont très longs…). Lors du deuxième shampooing, je rajoute une goutte d’huile essentielle de palmarosa, qui régule la transpiration, donne du volume, et donc limite l’aspect gras du troisième jour sans shampooing.

Et c’est tout !

Tout sur mes cheveux, démêlage Tangle Teezer

Là où ça pèche, c’est quand il s’agit de démêler cette tignasse. Mes cheveux étant fins, ils s’emmêlent sans arrêt. Je suis donc à la recherche d’un démêlant qui me convienne, et j’ai rejoint il y a quelques jours le club des fans de la Tangle Teezer, qui marche super bien. Je perds beaucoup moins de cheveux au démêlage et je n’ai (presque) plus mal. C’est assez spectaculaire !

Sinon, eh bien… j’attache. Je ne dors jamais avec les cheveux lâches, et sors rarement autrement qu’avec une queue de cheval, une tresse ou un chignon. Dommage mais pour l’instant je n’ai pas trouvé d’autre solution (si toi aussi tu as ce problème, soutenons-nous :p). Pour dormir, je vous conseille d’attacher vos cheveux le plus souvent possible : on gagne du temps le matin, et on a besoin de couper moins souvent, vu qu’on limite les frottements des draps qui, à terme, abiment les écailles et créent des fourches.

Pour ce qui est de la vitalité du cheveu, je mange beaucoup de levure de bière puisque j’adore ça, mais je ne sais pas si c’est ce qui fonctionne ou si j’ai juste un ADN cool ^^

Tout sur mes cheveux, attachons nos tignasses !

Et voilà, je pourrais disserter en comparatifs de produits pendant des pages, mais je ne suis pas sûre que ça vous intéresse ! J’ai beaucoup aimé concevoir cet article, ce midi avec mon amie Lucie j’ai passé un excellent moment dans un parc proche de mon lycée, on a joué à cache-cache avec le soleil et lutté contre le vent ^^ Ce sont ses talents de photographe que vous admirez ici (ça change de mes photos hein ?), donc vous serez gentils de lui faire pleiiiiiiin de compliments et de ne pas lui piquer ses photos (ce qui servirait à quoi, on se le demande…).

Bref, je digresse, et vous fais de gros bisous ☼

P.S. : Merci Lucie, pour tout ♥

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités